MORT DE L’ETUDIANT FALLOU SENE : Article 19 demande que les auteurs soient poursuivis et traduits en justice

0

Article 19, organisation de défense de la liberté d’expression et de l’accès à l’information joint sa voix à la clameur populaire pour demander la lumière sur la mort de l’étudiant Fallou Séne. «Le gouvernement du Sénégal doit tout mettre en œuvre pour que les auteurs de la mort tragique de Fallou Sène soient poursuivis et traduits en justice et que l’enquête annoncée soit menée dans la transparence et la diligence afin que les responsabilités soient situées», a déclaré Fatou Jagne Senghor, Directrice Régionale de ARTICLE 19 Sénégal/Afrique de l’ouest.

Dans une note rendue publique, l’organisation a dénoncé l’usage excessif de la force contre les manifestants, une menace contre l’exercice des libertés publiques au Sénégal.

Dans le même sillage, Article 19 s’est dit préoccupé par la récurrence des violations du droit à la manifestation au Sénégal. Les forces de l’ordre, garantes de la sécurité des personnes et des biens doivent selon la Directrice, «mener leur mission dans le respect des droits garantis par la constitution et les normes internationales, tout en s’abstenant de tout usage disproportionné de la force contre les manifestants et en se conformant pleinement aux normes internationales relatives à l’utilisation de la force et des armes à feux».

L’étudiant Mouhamadou Fallou Sène a été tué par balle le mardi 15 mai 2018 lors d’affrontements entre étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint Louis et les forces de l’ordre. Les étudiants réclamaient le paiement de leurs bourses d’études et de meilleures conditions de travail. Une vingtaine d’étudiants et 18 éléments des forces de l’ordre ont été blessés au cours des affrontements.

Infosansfrontieres.com

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Ce champ est requis