REVOLTE EN GAMBIE: De jeunes commerçants protestent et accusent la police du décès de leur camarade Ousmane Darboe

0

Ce Mercredi, des dizaines de jeunes se sont rassemblés au poste de police de Serekunda pour protester contre la mort d’un ressortissant sierra-léonais, Ousman Darboe, qui aurait été sévèrement battu par l’unité anti-crime de la police. Une intifada s’en est suivie et une course poursuite avec les policiers, obligeant plusieurs commerçants à fermer boutiques et magasins. L’explosion de grenades lacrymogènes a rendu l’atmosphère invivable et bloqué le trafic pendant des heures sur cet endroit très fréquenté.

Darboe, un commerçant du marché noir de Serekunda, aurait été arrêté par la police anti-crime il y a environ 13 jours et libéré vendredi. Il est décédé mardi à 9h30 selon des proches. Ses amis du marché noir se sont réunis au poste de police près du marché de Serekunda pour demander que justice lui soit rendue.

Dans un communiqué de presse signée par le surintendant adjoint de la police, Lamin Njie, responsable des relations publiques des forces de police gambiennes, il est expliqué que le nom d’Ousman Darboe avait été mentionné lors d’une enquête sur un incident de vol avec effraction survenu à Kerr Serign le 11 juillet 2019. Le suspects a avoué avoir vendu à Ousman Darboe des objets volés lors de l’incident de Kerr Serign.

« Les enquêteurs se sont rendus dans son magasin du marché de Serekunda où une télévision à écran plat et une partie des objets volés, ont été retrouvées en sa possession », a indiqué Njie.

Un porte-parole de la police a ajouté que le 12 juillet 2019, il avait été arrêté et accusé d’avoir reçu des biens volés en violation des lois gambiennes. Le lundi 15 juillet 2019, il a été libéré sous caution dans les 72 heures prévues par la loi.

 

« Ousman Darboe serait un patient asthmatique comme le prouvent les documents médicaux présentés par sa famille et qui ont motivé sa libération sous caution »,

 

Le bureau de l’Inspecteur général a assuré au public qu’il poursuivra son enquête sur le décès d’Ousman Darboe et que les résultats de l’enquête seront dûment communiqués afin de déterminer la cause du décès.

Par Bacary Ceessay (Correspondant permanent en Gambie)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Ce champ est requis