Maroc : Une journaliste condamnée à 1 an de prison ferme pour « relations sexuelles hors mariage » et « avortement illégal »

0

La journaliste marocaine Hajar Raissouni, 28 ans, a été condamnée lundi à un an de prison ferme pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage » par le tribunal de Rabat, une affaire qui a suscité l’indignation dans le royaume chérifien et à l’étranger.

Le fiancé de la jeune journaliste n’a pas aussi échappé à la justice puisse qu’il a écopé de la même peine. Pareil pour le médecin gynécologue qui a été condamné à 2 ans de prison ferme pour pratique d’avortement illégale.

L’article 490 du code pénal marocain punit de prison les relations sexuelles hors mariage.

La journaliste Hajar Raissouni bénéficie d’un soutien international matérialisé par une forte mobilisation à travers le monde.

Aissata Bâ

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Ce champ est requis